phantom

création Sarah Petiteau @

Nous qui vivons au présent, nous ne pouvons pas réitérer le présent qui n’est plus, contrairement à la voix enregistrée. Ou plutôt, nous ne pouvons pas posséder ce présent, qui nous est à chaque instant dérobé. Nous écoutons alors cette voix qui vit dans une autre temporalité. Dans le même monde, deux temporalités se croisent et nous sommes nous-mêmes, à notre tour, troublés. Cette voix existe-t-elle comme la trace d’une personne, la preuve de son existence, ramenée au présent à jamais ? Oui, comme toutes les traces d’une personne. Bien sûr, la voix n’est pas la personne, qui, elle, ne reviendra plus.”  La Voix Sombre de Ryoko Sekiguchi

PROGRAMMATION

JANVIER :

FEVRIER :
– Dj Set


MARS :
 
CourtCircuit II : 6 au 11 mars
– AudioFolks : 17-18 mars

AVRIL :


MAI :
– Balades urbaines sonores à partir du Csc Grand B
– Résidence Archives sonores, collectif Dictée Magique, Grand B ( 1 – 7 Mai )


JUIN :
– Installations sonores artistiques, ‘Les Beaux Jours’, St Herblain
– 24h création radiophonique

 

Jet propose un parcours sonore sous forme d’une programmation distribuée sur le 1er semestre 2023.

Reliant plusieurs temps et différents espaces sur l’agglomération nantaise et en région, cette proposition transforme l’ancien festival SONOR vers un format différent, autour de la création inter-media, des arts sonores et pratiques artistiques, culturelles et sociales en lien avec le son pour et par tous les publics.

Pourquoi phantom ?

Les fantômes ont constitué un des éléments fondateurs des ondes radiophoniques, il était temps d’en rendre un hommage sémantique1 . Les ondes se propagent à coté de nous, nous sommes à un bouton de les entendre, il suffit d’appuyer sur le bouton ON d’un poste de radio FM/DAB. De plus, les ondes se propagent, parcours les distances, il faut donc s’arrêter pour prendre le temps de les écouter.

Phantom comme “phantom power” ou alimentation fantôme également ! L’alimentation fantôme ou alimentation simplex permet de brancher, avec les câbles ordinaires, des microphones qui ont besoin de courant électrique – relié au sein d’une traversée sonore. L’idée de faire passer le courant d’alimentation par les mêmes fils que le signal électrique est aussi vieille que la technologie audio. Thomas Edison l’a utilisée dans son premier téléphone. En 1966, le fabricant allemand Neumann introduisit le « Phantomspeisung (alimentation fantôme) ». Le nom avait, selon le folklore, été choisi en référence à un personnage de comics, le Fantôme, généralement caché, mais qui apparaît quand on a besoin de lui.

Cette proposition culturelle propose de stopper les flux d’informations quotidiens pour relier d’autres espaces physiques. Concrètement, l’association Jet est impliquée, soutien et s’engage au sein de nombreux événements au cours de l’année, portés par des bénévoles, partenaires, … Rendre visible ces productions distribuées est un des objectifs de cette programmation.

Pourquoi une traversée ?

Cet événement s’inscrit sur un temps plus long qu’un festival et se traduit par une programmation semestrielle.
Pouvoir tisser des liens entre différents publics, formats et identité/esthétique, c’est pouvoir montrer les diversités d’acteurices et de productions portées, accompagnées et issues des réseaux de l’association JET.
Enfin, cette action commune est pour les parties prenantes de l’association (conseil d’administration, équipe permanente et bénévoles) une façon de relier des activités parfois distantes les une des autres.