Objectifs :
S’initier à la pratique de l’écoute en se concentrant aussi bien sur des créations sonores que sur des sons de l’environnement quotidien. Se doter d’outils d’analyse critique du sonore. Découvrir l’histoire et les différents genres de la création sonore et radiophonique.

>> 2 jours pour se doter d’outils d’analyse du sonore, par le biais de séances d’écoutes, de conférences & de balade urbaine.

Lieu : Auditorium du Musée d’Histoire Naturelle

Programme :

  • Samedi 16 avril à 10h : Atelier d’écoute critique : création sonore choisie par la formatrice
  • Samedi 16 avril à 14h : Balade urbaine d’écoute critique
  • Samedi 16 avril à 18h : Conférence « Critique de la valeur silence »
  • Dimanche 17 avril à 11h : Séance d’écoute commentée : « Quand la radio trompe l’oreille » (faux-semblants radiophoniques)
  • Dimanche 17 avril à 14h : Conférence « Petite histoire de la prise de son naturaliste »

Stage animé par Juliette Volcler, productrice radio, critique sonore et chercheuse indépendante : http://syntone.fr/author/_juliette-volcler/

INSCRIPTIONS :

Via ce lien : https://framaforms.org/inscription-stage-decoute-critique-par-juliette-volcler-jetfm-1630324121

Prix libre – Adhésion à l’association JET / Radio jet FM recommandée.

 

Et aussi…

La veille, le vendredi 15 avril à 19h au bar Pioche (quartier Talensac, Nantes), présentation par Juliette Volcler de son dernier livre, L’orchestration du quotidien, à l’occasion d’un apéro-discussion sur le design sonore. Entrée libre sans inscription

Les espaces publics comme privés sont tissés de sons ciselés, dont certains constituent les derniers avatars du capitalisme, tandis que d’autres, plus rares, se font porteurs d’alternatives sociales. À l’occasion de la crise sanitaire, l’écoute de ces sons ou leur absence sont devenus une question écologique et politique ; nous faisant percevoir de façon accrue leur prégnance sur nos vies. Avec ce 3ème essai, la chercheuse Juliette Volcler nous ouvre au vaste univers du design sonore, et, ce faisant, propose d’éveiller notre écoute critique.

Un atelier organisé dans le cadre des Rencontres Radio campus (plus d’infos ici) et des journées Libertés numériques